Investir dans l’immobilier aux Philippines

Les Philippines présentent de sérieux atouts pour un investissement immobilier. Voyons lesquels !

Pour investir en immobilier, vous voulez trouver une destination lucrative autant qu’originale ? Si investir en France vous semble trop classique, et que les pays voisins ne vous apportent pas une dose de dépaysement suffisante, pourquoi ne pas investir dans l’immobilier en Asie ? Alors destination l’Asie du Sud-Est. Avec plus de 7 000 îles, les Philippines peuvent répondre à vos attentes. Nous détaillons dans cet article les atouts de l’immobilier philippin et les conditions à connaitre pour y acheter un bien immobilier.

Les atouts des Philippines pour un investissement immobilier

Choisir les Philippines pour un investissement immobilier, c’est exotique. Cela n’est pas pour autant excentrique. En effet, le pays dispose dans la zone Asie d’une économie très dynamique et se positionne comme une puissance émergente. Avec une stabilité politique trouvée et des perspectives de développement fortes, le pays est régulièrement cité comme un véritable eldorado.

Investissement immobilier aux Philippines

Une économie en forte croissance

Avec une croissance économique régulièrement pointée au-delà de 6%, les Philippines sont dynamiques et font mieux que la Malaisie, la Thaïlande ou encore le Vietnam. Au cours des dix dernières années (de 2009 à 2019), l’économie des Philippines a connu une croissance moyenne de 5,8 % par an. Comment expliquer ces chiffres ? Car le pays qui compte parmi les 15 plus peuplés au monde (avec 105 millions d’habitants) peut compter sur une population jeune et active, éduquée et anglophone.

De plus, les travailleurs immigrés nombreux installés dans le pays soutiennent la consommation. Plutôt que de miser sur l’électronique ou les composants exclusivement, les Philippines ont pris l’avantage sur les services et la production non-électronique dans la zone Asie : un pays concurrent de l’Inde qui s’affirme. L’agriculture (30% du PIB) et les ressources naturelles sont aussi des atouts forts pour les Philippines. On trouve là-bas de l’or, du cuivre ou du nickel dont l’exploitation se développe. Les principaux produits exportés sont les composants électroniques (tout de même), les machines et équipements de transport, le mobilier, le cuivre, les produits pétroliers, l’huile de noix de coco et les fruits.

Des infrastructures de qualité

Lorsque l’on parle de grande ville et d’infrastructures de haut niveau en Asie du Sud-Est, vous avez peut-être en tête Singapour. En ce qui concerne les grands ensembles commerciaux, la Chine est pour vous la référence ? Il ne faut pas négliger les investissements réalisés depuis plusieurs années par le gouvernement philippin (avec le Build Build Build Program), tout comme les initiatives privées. On a pu voir émerger des quartiers entiers qui sont à classer parmi des références. C’est le cas de Bonifacio Global City, quartier d’affaires chic de Taguig, dans le Grand Manille aux Philippines. Le pays est loin des clichés que l’on peut entendre dans la presse occidentale.

Une stabilité politique

Il existe toujours un danger aux Philippines pour les ressortissants étrangers et les recommandations en matière sécuritaire sont claires : il faut éviter certaines zones. La New People Army communiste (NPA) est active dans plusieurs régions du pays (dans le nord de Luzon et à l’est de Mindanao) ce qui mène à des affrontements violents. Les groupes islamistes radicaux sont actifs dans le sud du pays, notamment à Mindanao et dans la mer de Sulu. Mais à l’échelle globale, le pays a progressé et affiche une vraie stabilité politique. Le climat social reste toujours tendu, avec une forte part de la population considérée comme pauvre (environ 25% des Philippins). Le président Rodrigo Duterte mène une guerre forte face au trafic de drogue et construit l’équilibre si fin entre ses intérêts, l’appui des Etats-Unis ou encore l’appel de la Chine. L’ouverture aux investisseurs étrangers est réelle, les opportunités d’investissement totales.

Immobilier : les conditions pour acheter aux Philippines

La complexité juridique, conjuguée à l’absence d’un système unifié de lois et de réglementations régissant les transactions immobilières aux Philippines, rendent tout achat compliqué. Avant d’acheter un bien immobilier aux Philippines, il est important de connaître les conditions qui s’appliquent pour que la vente soit validée.

Acheter des terres aux Philippines

Aux Philippines, la propriété de terres privées est réservée aux citoyens philippins et aux sociétés considérées comme appartenant à des ressortissants philippins. Ce droit est inscrit dans la Constitution philippine de 1987. Les étrangers et les sociétés étrangères peuvent détenir indirectement des terres privées aux Philippines. Pour cela, une participation minoritaire (et jusqu’à concurrence de 40%) est possible.

Comment contourner cette limite ?

  • Vous pouvez détenir des unités de copropriété (devenir copropriétaire donc) dans des projets enregistrés auprès du Housing and Land Use Regulatory Board (HLURB).
  • Plutôt que d’acheter des terres, vous pouvez en devenir locataire en souscrivant à un bail pour une durée de 25 ans (renouvelable pour 25 autres années). Ce bail doit faire l’objet d’une inscription auprès du ministère du Commerce et de l’Industrie.
Immobilier aux Philippines

Acheter un appartement ou une maison aux Philippines

Vous n’avez pas le droit de posséder des terrains, mais vous avez en revanche le droit d’acheter tout type de bien immobilier. Les règles philippines veulent que le titre de propriété des terres et du bien soient liés. Dans le cas d’un achat réalisé par un investisseur étranger, un titre de propriété distinct doit être édité pour respecter l’interdiction de propriété de terres par les étrangers comme énoncé dans la Constitution philippine de 1987.

Nous vous invitons à consulter un avocat ou à vous adjoindre les services d’un conseiller immobilier avant de conclure une transaction immobilière aux Philippines.

  • Il faut vérifier que le vendeur d’un bien est son propriétaire officiel.
  • La propriété d’immeubles et de biens immobiliers autres que des terrains est attestée par une déclaration fiscale. Il faut vérifier sa véracité avant de s’engager.

A savoir : les bâtiments conçus et/ou construits par un artiste national philippin et les bâtiments qui ont au moins 50 ans sont présumés classés. Ils sont alors considérés comme biens culturels philippins. Ce classement au sein du patrimoine culturel national rend leur vente impossible sans autorisation préalable des autorités culturelles philippines.

Fiscalité d’un achat immobilier aux Philippines

Mentionnons les frais liés à l’achat d’un bien immobilier aux Philippines. La vente est soumise à une taxe sur la valeur ajoutée équivalente à 12% du prix d’achat. Des frais de timbre équivalant à environ 1,5% du prix d’achat sont à ajouter. Enfin, sachez que les gouvernements locaux imposent également une taxe de transfert équivalente à 0,5% du prix d’achat. Pour enregistrer le changement de propriétaire et délivrer un nouveau titre de propriété à votre nom, des frais d’enregistrement d’environ 0,25% du prix d’achat sont encore à ajouter.

Où investir dans l’immobilier aux Philippines ?

L’agglomération de « Metro Manila » (le Grand Manille) et ses 12,8 millions d’habitants regroupe 17 villes, dont Manille, Caloocan, Makati et Quezon City, Davao ou encore Cebu. Le Grand Manille est la région métropolitaine la plus importante et la destination à considérer en priorité pour investir. Mais ce n’est pas la seule ville cible.

Angeles

Sur une ancienne base militaire américaine, la ville d’Angeles s’est développée et accueille aujourd’hui de nombreuses activités touristiques. Pour réaliser un investissement locatif aux Philippines, Angeles est une destination à la fois sûre et lucrative. Les taux de remplissage y sont élevés et le dynamisme réel.

Subic

Une station balnéaire comme il en existe beaucoup d’autres en Asie, mais avec un fort potentiel de croissance. Ici, de nombreuses infrastructures sont en développement ce qui laisse la porte ouverte à de futures plus-values importantes.

Acheter sur une île

Acheter sur une île aux Philippines est possible. Vous pouvez craquer pour un logement dans la province de Palawan, à l’Ouest des Philippines. Paysage de carte postale, plongée sous-marine, plages idylliques. Une destination prisée par les touristes étrangers. Si vous voulez plutôt cibler les randonneurs et amoureux de la jungle, achetez à Bohol. A moins que vous ne vouliez profiter du marché plus vaste de la plus grande île des Philippines, Luzon. Manille et Quezon, les deux villes les plus peuplées du pays, sont sur cette île incontournable. Ne l’oubliez pas, les Philippines, c’est un pays de plus de 7 000 îles !

Nos autres guides sur l'investissement en Asie :