Où investir en immobilier en Europe ?

L'Europe présente de belles opportunités d'investissement dans l'immobilier. Focus sur les meilleures opportunités par pays et par villes.

Si le marché de l’immobilier français ne vous semble pas assez vaste et que vous cherchez à investir sur un territoire plus grand, pourquoi ne pas vous ouvrir à l’Europe. Que l’on parle d’Europe « géographique » ou d’Europe politique (Union Européenne), vous pouvez trouver des pays avec un fort potentiel. Quelles sont ces destinations à étudier ? Où investir dans l’immobilier en Europe ? Quel est le meilleur pays pour investir dans l’immobilier ? Voici un panorama complet.

Où investir dans l'immobilier en Europe ?

Où investir en immobilier en Europe : quelques pays

Où investir dans l’immobilier en Europe ? A cette question pourtant simple en apparence, il n’existe pas une réponse. Selon l’aversion au risque, la nature du projet d’investissement et les goûts personnels, tous les pays n’ont pas le même attrait. Bien souvent, l’Espagne et le Portugal font figure de favoris auprès des investisseurs français. A proximité de l’Hexagone, synonymes de soleil et d’immobilier abordable, ces pays ont il est vrai de sérieux atouts.

En premier lieu, c’est le tourisme qui permet d’envisager sereinement un investissement dans ces pays. En misant par exemple sur Madrid, Barcelone, les îles Canaries, ou encore Lisbonne, Porto voire l’Algarve, vous pouvez espérer tirer des revenus confortables de la location saisonnière. Mais il ne faut pas se laisser duper par l’attrait financier et fiscal. Les prix sont très hétérogènes et les meilleurs biens ne se bradent pas. Avec parfois des complexes touristiques à outrance et/ou des zones déjà explorées, le nombre de bonnes affaires se raréfié pour qui n’est pas fin connaisseur des lieux. Alors, si l’Espagne et le Portugal vous intéressent, renseignez-vous pour bien identifier les opportunités.

De nouveaux « spots » apparaissent depuis plusieurs années pour les investisseurs immobiliers. Nombreux sont les particuliers français qui choisissent de mettre le cap au sud mais aussi à l’est, avec la Hongrie ou l’Italie ou encore la Bulgarie. Le tourisme important est un atout. La Hongrie a rejoint l’Union Européenne en 2004, puis la Bulgarie a fait de même en 2007. A chaque fois, ce changement a permis de développer l’attractivité de ces pays, et notamment de drainer des fonds venus de l’étranger pour y investir. Oui, les prix y sont plus faibles qu’en France et il est possible de viser d’excellentes rentabilités.

Retrouvez nos guides par pays pour investir en Europe :

L’Allemagne, à proximité directe de la France, connaît elle aussi un beau succès auprès des investisseurs. La première puissance économique de l’Europe propose un marché locatif très dynamique et une grande variété de villes où acheter. De la maison de Bavière rustique à la villa perdue dans l’Eifel en passant par les grandes métropoles, il y en a pour tous les goûts (et les budgets). Y investir avec un capital plus faible qu’en France est possible.

Les villes européennes où investir en immobilier

Au-delà des pays, il existe des villes dans lesquelles il peut être intéressant d’investir. Car si avoir une vision générale d’un pays est important, l’immobilier s’apprécie aussi en tenant compte des spécificités locales. Pour vous aider à trouver où investir en Europe, voici notre sélection de villes incontournables.

Où investir en Europe ?

Lisbonne (Portugal)

Est-il trop tard pour investir dans l’immobilier au Portugal, et plus précisément à Lisbonne ? Non, pas encore ! Dans le centre-ville ou « Baixa », les acheteurs de l’Europe entière sont déjà là mais la ville est encore riche de beaux quartiers et de jolis appartements. Ville côtière et vallonnée, Lisbonne attire à la fois des conférences internationales, des événements portugais d’envergure et bien entendu un flot de touristes. Autant d’attraits qui font de la ville une destination multiple. On y séjourne une nuit pour des raisons professionnelles, un week-end ou une semaine pour des vacances… La location saisonnière y est peu risquée.

Berlin (Allemagne)

Berlin est fréquemment citée au palmarès des villes dans lesquelles il fait bon investir en Europe. La raison ? Investir dans l’immobilier en Allemagne reste une valeur sûre, et Berlin attire à la fois de nombreux touristes mais également des entreprises du monde entier qui y installent une antenne, sans oublier des étudiants venus de France notamment. La plus grande ville d’Allemagne continue son développement et on y trouve une grande majorité de locataires. Pôle à la fois économique et culturel, la ville permet de bénéficier de la fiscalité très attractive de l’Allemagne avec un prix au mètre carré bien inférieur à celui que l’on constate à Paris.

Francfort (Allemagne)

Acheter un bien immobilier à Francfort, c’est faire le choix d’investir dans une ville libérale, au cœur stratégique de l’Europe. On y trouve une population cosmopolite, ce qui justifie notamment le surnom qui lui est donné de « Mainhattan ». Outre le fait d’être un grand centre financier, la ville de Francfort est aussi un véritable nœud en matière de transport, recevant chaque jour de nombreux vols internationaux. Ce n’est donc pas un hasard si les plus grandes banques au monde y sont présentes. Les prix peuvent y atteindre les niveaux constatés à Paris, notamment dans le quartier très prisé de Sachsenhausen, le quartier des diplomates. Investir à Francfort peut vous aider à vous constituer un patrimoine de qualité, mais attention à la chasse au bien idéal. Ici, on ne brade pas les prix, et il faut se préparer à une recherche longue et méticuleuse.

Dublin (Irlande)

Avec une vraie rareté des biens et une attractivité économique toujours forte, la ville de Dublin constitue une destination de choix en Europe pour réaliser un investissement locatif. La ville est à la fois abordable pour les investisseurs et rentable ensuite dans la durée. En choisissant de placer votre argent dans l’hyper centre de Dublin, c’est-à-dire la zone historique au nord du fleuve Liffey où se situent l’avenue commerçante O’Connell avec la Spire (son monument national), votre prise de risque est limitée. Au sud, on trouve des biens très luxueux qui dépassent les 400 000 € à proximité de l’emblématique Temple Bar.

Madrid (Espagne)

A Madrid, les prix de l’immobilier augmentent régulièrement mais sont encore bien loin des niveaux observés par exemple à Paris. Ainsi, dans des quartiers recherchés du centre-ville comme Salamanca ou Chamberi, vous trouverez votre bonheur à moins de 5 000 € le mètre carré. Voilà qui tranche de manière forte avec ce que l’on peut observer à Paris. Pourtant, la demande locative y est forte et la rentabilité potentielle importante. L’avantage de Madrid (mais aussi de Barcelone, autre ville qui doit attirer votre attention en Espagne), réside dans la grande variété des biens disponibles. Vous pouvez par exemple craquer pour un studio d’artiste ou encore un appartement situé à un dernier étage avec une architecture totalement baroque. Investir dans l’immobilier en Espagne, c’est faire le pari d’un bien immobilier atypique, qui attirera à coup sûr de nombreux touristes et pourra aussi devenir votre pied à terre.

Londres (Royaume-Uni)

Avec des taux d’imposition bien inférieurs aux autres pays européens, une vraie stabilité économique et financière et une demande locative toujours forte, Londres est une ville qui attire de nombreux investisseurs. Mais avec le Brexit, l’incertitude a gagné les candidats à l’achat venu de pays étrangers. Oui, on perçoit déjà une stabilisation du marché qui fait une pause après une croissance quasi ininterrompue de 20 ans. Mais, même si les Anglais sont insaisissables et que la livre sterling affiche parfois des faiblesses, Londres est un marché à part. Les prix résistent bien même en cas de difficulté ailleurs. La ville offre une telle variété de quartiers qu’il est possible d’y trouver un bien pour vous ou pour une mise en location rapide.

Paris (France)

Au cœur de l’Europe, une ville allie à la fois fort dynamisme économique, attractivité touristique et patrimoine séduisant. Cette ville, nul besoin de franchir les frontières pour la trouver. Même si les prix de l’immobilier à Paris peuvent faire peur depuis le passage du cap symbolique des 10 000 € du mètre carré, il n’en reste pas moins qui investir permet toujours de se constituer un patrimoine de qualité. Si vous cherchez absolument à disposer d’une rentabilité forte, fuyez. En revanche, dans une logique d’investissement à long terme et notamment pour disposer d’un bien qui peut être loué à un membre de la famille ou devenir votre logement à terme, Paris est une ville à considérer. Contrairement à un investissement dans un autre pays d’Europe, les démarches seront naturellement simplifiées pour vous qui êtes français. Alors, à vouloir chasser la meilleure affaire dans toute l’Europe, la réponse ne se trouve-t-elle pas finalement en France ?