Investissement immobilier Australie

Un guide complet pour vous éclairer et vous accompagner dans un investissement immobilier en Australie.

Pour investir dans l’immobilier, il existe une grande variété de stratégies mais aussi de destinations. Aux antipodes de la France, pourquoi ne pas se lancer en Australie ! Acheter un appartement ou une maison en Australie, idée farfelue ou bonne intuition ? L’Australie fait-elle partie des meilleurs pays pour investir dans l’immobilier ? Nous faisons le point.

Investir dans l'immobilier en Australie

Investissement immobilier Australie : les atouts d’un marché lointain

L’Australie est un pays de l’hémisphère sud qui fascine de nombreux Français. Y partir pendant plusieurs mois pour se forger une expérience à l’international (et aussi acheter un van et faire le tour de l’île, on sait) est un rêve pour beaucoup. L’Australie, étant donné son éloignement, attire les voyageurs qui recherchent l’évasion et le dépaysement, mais aussi la déconnexion. On ne saute pas dans un avion pour Sydney comme on s’offre un week-end à Londres. Partir au pays des kangourous demande de la préparation.

En matière d’immobilier, même constat. L’Australie attire pour toutes les raisons que nous venons de citer. Mais bien plus que les paysages et la culture, c’est la stabilité du pays, sa qualité de vie et son niveau de richesse qui sont vus comme des facteurs positifs. Pour qui veut investir dans la zone Asie/Pacifique, l’Australie fait figure d’exception. Faible taux de chômage, une dette contenue, pas de récession. Le Commonwealth d’Australie est, sur le plan purement économique, un cas d’école. Ajoutez à cela une politique qui est en faveur des propriétaires et apporte une vraie protection en cas de problème, et l’Australie est un eldorado pour l’investissement immobilier. Les « landlords » (les propriétaires) y sont à l’abri des locataires indélicats grâce à plusieurs systèmes. Tout d’abord, un fichier national des locataires et un fichier des cautions existent. Chaque particulier possède un « score de crédit » et les incidents de paiement y sont ainsi moins fréquents. Un eldorado on vous le dit, à plusieurs milliers de kilomètres de la France, oui.

Où acheter en Australie ?

Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Canberra, Darwin ou Adelaïde, voilà les villes les plus populaires auprès des expatriés, mais également les villes les plus renommées. Mais il est possible d’acheter ailleurs. Dans l’Australie plus sauvage et reculée, sur le littoral ou dans une grande ville des terres, les solutions sont nombreuses.

Une particularité à bien appréhender, l’étendue de l’Australie est un facteur clé. On le sait, en immobilier, l’emplacement est capital. D’une rue à une autre, la valeur d’un bien peut très largement varier.

En Australie, avec un territoire qui représente 14 fois celui de la France, les prix varient énormément. De plus de 10 000 € / m² dans le centre-ville de Sydney à moins de 1 000 € / m² dans des villes modestes, on trouve de tout ou presque.

Faut-il un visa pour acheter en Australie ?

Investir dans un bien en Australie ne donne aucun droit au visa. Au contraire, il faut au préalable faire une demande et, une fois celle-ci validée, se lancer dans un projet immobilier.

  • Les personnes qui ont des visas de durée initiale de moins de 12 mois tout comme les touristes sont considérés comme des « Foreign non-resident » (Etrangers non-résidents). Cela concerne les visas 651, ETA 601 ou encore 500.
  • Les personnes avec un visa d’une durée de validité initiale de plus de 12 mois sont considérés comme « Temporary residents » (Résidents Temporaires). Cela concerne par exemple les personnes avec un visa 457.
    Cela votre visa et le statut dont vous bénéficiez, vous n’avez pas les mêmes droits pour acheter un bien immobilier en Australie.

Immobilier : acheter en Australie sans être résident

Devenir propriétaire en Australie sans être résident (Foreign non-resident) est un peu plus compliqué qu’ailleurs. En effet, impossible dans cette situation de profiter de la richesse du parc ancien. Les investisseurs étrangers ne peuvent acheter que des biens neufs. Voilà qui réduit les possibilités.

Autre limite, les banques australiennes ne réalisent que très peu de financements d’achats immobiliers réalisés par des investisseurs étrangers. En clair, trouver des fonds à l’aide d’une banque locale sera mission impossible ou presque. La solution consiste à se tourner vers une banque en France qui possède des antennes en Australie. A moins d’avoir l’épargne nécessaire, et ainsi ne pas avoir recours au crédit.

Dernière difficulté, avant de pouvoir devenir propriétaire en Australie, il faudra obtenir l’approbation du Foreign Investment Review Board (FIRB), à savoir la commission d’examen des investissements étrangers. Cette commission valide ou non les achats, et vous donnera son feu vert si votre dossier est solide. Elle doit être consultée avant de finaliser un achat. Une application auprès du FIRB est payante (5 000 dollars pour une résidence avec un prix de vente inférieur à un million de dollars, et 10 100 dollars au-delà).

Toutes ces précautions sont pensées pour favoriser les acheteurs australiens, et notamment éviter la cannibalisation par les investisseurs étrangers du marché de l’ancien.

Investir en Australie

Se lancer dans un investissement immobilier Australie en étant résident étranger

Si vous êtes un résident étranger, vous pouvez acheter tout type de bien immobilier en Australie, à condition qu’il devienne votre résidence permanente (et sous réserve d’obtenir d’abord une approbation du FIRB). Mais ce n’est pas tout. Vous devez obligatoirement faire de votre logement votre résidence principale et vous engager à ne pas le louer ou le sous-louer. De plus, ce bien doit être le seul bien détenu en Australie. Enfin, vous devez vous engager à revendre ce bien lorsqu’il cessera d’être votre résidence principale (dans un délai de trois mois).

Comme pour les non-résidents, il pourra être compliqué d’obtenir un financement bancaire si vous êtes étranger. A moins d’avoir un contrat de travail local et une domiciliation bancaire dans un établissement australien…