Profil investisseur immobilier

Avez-vous le bon profil pour devenir un investisseur immobilier ?

Se lancer dans l’achat d’un ou de plusieurs bien(s) puis les proposer à la location, est-ce cohérent avec vos revenus et votre stratégie ? Ces questions, vous vous les posez sans doute. Logique, car être investisseur locatif ne s’improvise pas. Alors, avant de faire le grand saut, nombreux sont celles et ceux qui veulent s’assurer qu’ils ont bien le portrait idéal. Voici quelques conseils en investissement immobilier pour vous aider à y voir plus clair.

Quel est le profil d’investisseur immobilier type?

Régulièrement, des études permettent de brosser le portrait type de l’investisseur immobilier en France. Ainsi, en se basant sur une enquête menée par le Crédit Foncier auprès d’un panel de plus de 2 500 clients en 2018, on apprend que l’âge moyen d’un investisseur locatif est de 45 ans. Les personnes âgées de 40 à 50 ans incarnent plus d’un tiers des personnes représentées (35 %).
C’est en effet dans cette tranche d’âge que l’on commence à se préoccuper de sa retraite et que l’on met en place une stratégie patrimoniale. Avec un fort taux d’employabilité et des revenus disponibles, les investisseurs âgés entre 40 et 50 ans disposent d’un ensemble de conditions favorables pour acheter. Au-delà de 50 ans, on retrouve également un tiers des investisseurs (33%) tandis que les moins de 40 ans représentent eux 32 %. La tranche d’âge inférieure à 30 ans ne pèse que pour 5 % du total.

Enfin, 72 % des investisseurs locatifs sont soit mariés, soit pacsés, soit en concubinage. Les revenus annuels médians du foyer sont de 71 100 €.

Au-delà de ces chiffres qui permettent d’avoir un portrait type de l’investisseur immobilier, il est intéressant de connaître les raisons qui poussent à investir dans la pierre. Pour la majorité des personnes sondées (54%), l’investissement immobilier est un choix qui permet de diversifier leur patrimoine. Pour la moitié des investisseurs, l’investissement locatif est une sorte de prévoyance pour la retraite afin de se constituer un complément de revenus. Enfin, la défiscalisation est citée par 47 % des investisseurs.

Selon les chiffres communiqués par Century 21 pour l’année 2019, à ce jour, plus d’un achat sur quatre en France est dédié à l’investissement locatif. Cet attrait pour l’investissement dope le marché de l’ancien et ce sont notamment les employés et les ouvriers qui sont à l’origine de plus d’un quart des investissements. Ils représentent la catégorie socioprofessionnelle la plus importante parmi tous les investisseurs.

Avez-vous le profil d’investisseur immobilier ?

Pour se lancer dans l’immobilier et investir, il n’est pas nécessaire de correspondre exactement à tous les critères que nous venons de voir. Ce portrait-robot ne tient en effet pas compte de la grande variété de profils d’investisseurs qui existent ! Vous avez moins de 30 ans ? Vous n’êtes pas en couple ? Vous ne souhaitez pas investir dans l’immobilier avec comme objectif votre retraite ni même dans le but défiscaliser ? Vous pouvez tout de même devenir un investisseur immobilier à succès.

Ce qui compte avant tout pour déterminer si vous avez le profil d’un investisseur, ce sont trois éléments.

Profil investisseur immobilier

Le niveau de connaissance en immobilier

Choisir l’immobilier comme véhicule d’investissement ne s’improvise pas. En règle générale, les ménages se tournent vers l’immobilier pour devenir propriétaire de leur résidence principale. Mais, en choisissant d’investir dans un bien pour le mettre à la location, la démarche est bien plus complète. Vous devez vous renseigner sur le volet financier (investissement avec un crédit, montant de l’apport), choisir également un montage fiscal et vous projeter. Quel sera le montant du loyer ? Quel cash-flow pouvez-vous dégager ?

La situation personnelle / professionnelle

La prise en compte de votre situation personnelle est un élément capital pour définir si vous avez ou non le profil d’un investisseur immobilier. Selon que vous soyez ou non en couple, déjà propriétaire d’un bien immobilier ou encore selon que vous disposiez ou non d’une épargne, vous serez en position plus ou moins favorable pour investir.

Votre situation professionnelle compte également : en ayant des revenus confortables et stables, vous pouvez présenter un profil d’investisseur bien plus rassurant pour les banques. L’investissement locatif n’est pas réservé uniquement aux seniors en CDI. Il est possible d’acheter un bien pour le mettre en location tout en étant un jeune actif et locataire… et sans aucun apport financier dans certains cas !

Profil investisseur immobilier : la motivation joue pour beaucoup !

C’est ici que la différence peut s’opérer entre plusieurs profils d’investisseurs. La motivation, c’est cette force que vous allez mobiliser dans le cadre de votre projet d’investissement locatif et que vous allez utiliser pour solliciter un crédit immobilier, réaliser les travaux ou encore mettre le bien en location et trouver des occupants. Si votre motivation est purement financière et ne consiste pas à gérer un bien, vous pouvez vous tourner vers un dispositif de défiscalisation. Si au contraire vous voulez vous investir pleinement dans votre projet et notamment participer à la réalisation des travaux et suivre de A à Z le chantier, vous pourrez investir dans un bien ancien qui nécessite une réhabilitation importante. Selon votre motivation, les biens que vous allez cibler – et donc votre profil d’investisseur immobilier – ne seront pas les mêmes.

Devenir investisseur professionnel c’est possible

Si vous rêvez de devenir investisseur immobilier professionnel un jour, sachez qu’il ne s’agit pas d’un défi impossible à relever. Le cadre législatif accompagne les investisseurs et peut notamment permettre de bénéficier du statut LMNP (loueur meublé non-professionnel) ou LMP (loueur meublé professionnel), ou encore d’opter pour une société civile immobilière (SCI).

A savoir : Pour les plus aguerris, il est également possible de se lancer dans une activité de marchand de biens. En résumé, devenir investisseur professionnel en immobilier est possible même si vous n’avez pas de connaissances dans le métier et si vous n’avez pas de formation à ce sujet.